Vous êtes ici : Accueil > LES DISCIPLINES > Histoire -Géographie > Fiche-méthode : comment faire le paragraphe argumenté ?
Publié : 9 novembre 2007

Révision pour les élèves de 4ème et de 3ème

Fiche-méthode : comment faire le paragraphe argumenté ?

Préparation à l’épreuve d’histoire-géographie et d’éducation civique pour le brevet des collèges

FICHE-METHODE : COMMENT FAIRE UN PARAGRAPHE ARGUMENTE ?

Rappel : L’épreuve d’histoire-géographie et d’éducation civique au brevet des collèges se compose :
-  d’une épreuve d’histoire-géographie portant sur le programme de la classe de 3ème (les élèves doivent choisir entre un sujet d’histoire ou un sujet de géographie). Ce sujet se compose d’une étude de documents (questions) et d’un paragraphe argumenté à rédiger
-  d’une épreuve d’éducation civique portant sur le programme de la classe de 3ème (le sujet est imposé). Ce sujet se compose d’une étude de documents (questions) et d’un paragraphe argumenté à rédiger
-  et d’un exercice de repères spatiaux et chronologiques portant sur les programmes des classes de 6ème, de 5ème, de 4ème, de 3ème.

Qu’est-ce que le paragraphe argumenté ? C’est un paragraphe d’environs 20 à 25 lignes pour l’épreuve d’histoire-géographie et de 15 lignes pour celle d’éducation-civique. Ce paragraphe traite d’un sujet proposé le jour du brevet et doit être réalisé à l’aide des documents de l’épreuve et des connaissances de l’élève. Ce paragraphe est dit « argumenté » car il faut utiliser les connaissances et les réponses aux questions, comme « arguments », pour répondre au sujet.

Comment faire le paragraphe ?

1- Prendre quelques minutes pour lire le sujet et souligner les mots-clés (c’est-à-dire les mots importants). L’utilisation d’une feuille de brouillon est obligatoire pour réfléchir au sujet. Sur cette feuille, commencer par définir les mots-clés et les limites du sujet (c’est-à-dire la période historique et le lieu du sujet).

2- Construire le plan : pour construire le plan, il faut à l’aide des documents du sujet dégager des thèmes (c’est-à-dire les sujets les plus importants abordés par les documents).
Puis, il faut organiser ces idées dans un tableau (à faire au brouillon). Le tableau est composé de deux colonnes (voir la pièce-jointe) :
Informations tirées des documents et Connaissances

et de deux à trois lignes : Thème 1
Thème 2
Thème 3

Dans la partie connaissances, vous devez vous posez la question : quel document parle du thème 1, 2 et 3 ? Citer également un élément de ce document important pour le paragraphe, cela servira d’exemple.
Dans la partie connaissances, vous devez utiliser ce qui a été écrit dans le cours et qui peut être utile pour chaque thème.

3- Rédiger le paragraphe argumenté : sur la feuille de brouillon, rédiger l’introduction, la conclusion et les grandes idées. L’introduction et la conclusion ne sont pas obligatoires au brevet, mais font généralement « bonne impression » au correcteur. C’est aussi une façon pour l’élève de cadrer le sujet et de ce fait d’éviter le hors-sujet. Le paragraphe se présente sous la forme suivante :

- Introduction : en une ligne, il faut présenter le sujet, c’est-à-dire que l’on explique de quoi on va parler et on montre au correcteur que l’on a compris les limites du sujet. Il faut donc citer les mots-clés. On peut également poser une question qui reprend les mots du sujet.

- Développement : c’est dans le développement que l’on va mettre les parties vues dans le tableau (les thèmes). Le développement doit faire deux ou trois parties, en fonction du nombre de thèmes (un thème par partie). Entre chaque partie, il faut retourner à la ligne et faire un alinéa (sans sauter de ligne pour autant). Cela permet de faire un travail plus clair. Il faut aussi relier les idées entre elles par des connecteurs logiques et des mots de liaison comme « c’est pourquoi », « ensuite », parce que »…. Cela permet d’argumenter le sujet.
Attention : il ne faut pas dire deux fois la même chose (si vous avez la même idée dans la case « informations tirées du document » et « connaissances », il ne faut la citer qu’une seule fois).

- Conclusion : la conclusion est un bilan. C’est là où l’on répond à la question posée en introduction. On peut également en histoire seulement, parler de la période qui suit celle du sujet.

Les mots introduction , développement et conclusion ne doivent pas être écrits sur la copie, mais doivent être déduits par le correcteur.

NB : Cette fiche ne propose que des conseils. Il y a sûrement des oublis et vous pouvez donc la compléter.

Documents joints